Un escape game virtuel spatial en AR sur smartphone

Tranquility base est le premier escape game virtuel en réalité augmentée sur le thème du spatial.

Un jeu mobile unique qui se déroule dans une base lunaire et son centre de contrôle sur Terre où coopération et gestion du temps seront les clés pour réussir la mission! Mettez-vous dans la peau d’un astronaute sur la Lune ou d’un chef de mission sur Terre et attendez-vous à vivre avec votre coéquipier une aventure spatiale hors du commun mais aussi découvrir de vrais projets de recherche pour l’exploration spatiale. 

Space@yourService est fier de vous présenter Tranquility base, un nouvel outil unique au monde de promotion des sciences du spatial créé par notre association et développé par le studio de jeux vidéo Suisse Digital Kingdom.

Synopsis ​

Un tremblement de terre lunaire a fortement endommagé la base lunaire, l’oxygène baisse dangereusement vite. Vous avez 20 minutes avec votre coéquipier pour trouver une solution et sauver la mission. Choisissez d’être sur la base lunaire ou dans le centre de contrôle sur Terre et essayez de résoudre chaque puzzle avec votre coéquipier sur l’autre astre, dans un environnement en réalité augmentée. 

Vous devrez collaborer ensemble dans le but de rétablir la communication et de relancer le système de vie de la base lunaire. Notre application est le premier jeu d’évasion au monde sur le thème de l’espace utilisant la technologie de la réalité augmentée. Vous serez immergé dans une mission spatiale scientifiquement réaliste. Bien que la base Tranquility soit une expérience fictive, son scénario et ses énigmes sont basés sur des données scientifiques réelles. En effet, vous rencontrerez de véritables projets de recherche spatiale suisses en cours dans les laboratoires de l’ETH et de l’EPFL. Vous découvrirez à quoi pourrait ressembler une base lunaire en 2050. Tranquility Base a pour but de promouvoir les sciences spatiales suisses auprès du grand public dans le monde entier.

Quelques vidéos pour jeter un coup d'oeil au jeu

Jouer au jeu

Besoins techniques:​

Le matériel – smartphone ou tablette – doit :

●  Supporter ARCore / ARKit

●  Contenir un accéléromètre et un gyroscope

●  Avoir une caméra de bonne qualité

●  Être suffisamment puissant : minimum 3Gb de Ram et CPU à 2 Ghz

●  Posséder une batterie de capacité importante (le jeu prend une vingtaine de minutes)

●  Faire partie des familles d’appareils supportés par ARcore : Android / iOS

Recommandations liées au jeu:​

●  Jeu 2 joueurs

●  2 tablettes ou smartphones  

●  2 surfaces de jeu de 3 mètres par 3 mètres, idéalement 4 mètres par 4 mètres (plus confortable)   

●  Chaque surface est si possible séparée phoniquement l’une de l’autre

●  Les deux appareils doivent être connectés sur le même réseau WIFI

●  Avoir un environnement avec des contrastes (tapis colorés, murs colorés ou mobilier)

Pour le télécharger ​

Objets de recherches

MORI

La structure de la base lunaire de Tranquility base est composée de robots directement inspirés des origamis japonais : les Robogamis. La coque de la base lunaire est composée de triangles appelés MORI (origami modulaire) qui s’emboîtent dans le but de créer de nombreuses structures différentes. L’application spatiale du MORI consiste à créer de multiples formes utiles à différents moments de la mission.

AMIRSU

Au lieu de dépendre des livraisons de la Terre, Tranquility base utilise une méthode autonome, durable et abordable pour produire ses propres ressources. Additive Manufacturing and Lunar In-Situ Resource Utilization (AMISRU) est un projet qui combine le développement de deux technologies de pointe utilisant des lasers et des traitements optiques. Premièrement, l’utilisation du régolithe lunaire disponible à la surface de la Lune comme matière première pour la production d’oxygène pour le maintien de la vie humaine et de propergol. Deuxièmement, l’utilisation des éléments métalliques restants lors de l’extraction de l’oxygène du régolithe pour fabriquer des objets ou des structures complexes à l’aide de matériaux traités et de constructions en couches.

SPACEBOK

Tranquility base doit opérer dans un environnement hostile et peu pratique, mais peut compter sur des explorateurs robotisés tels que Spacebok.

SpaceBok a été spécifiquement construit pour tester la faisabilité des déplacements en basse gravité. Comme les robots marcheurs terrestres, il fait preuve d’une grande polyvalence. Spacebok est capable d’affronter des pentes sablonneuses ou des terrains rocheux ainsi que de parcourir de grandes distances. Un tel système pourrait nous emmener dans des endroits où aucun autre robot n’est jamais allé. Des sites de grande importance scientifique, tels que des cratères et des canyons extra-terrestres profonds, seraient pour la première fois à la portée de l’Homme.

Avez-vous remarqué les éléments cachés dans le jeu?

MCC ROOM

Nom de la mission Asclepios:

La mission du jeu porte le nom d’une vraie mission réalisée par des étudiants de l’Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne (EPFL).  Le projet Asclepios est un programme de missions analogues conçues par des étudiants pour des étudiants, sous la supervision de professionnels qualifiés. Ce projet interdisciplinaire réunit plus d’une centaine d’étudiants et des scientifiques du monde entier pour atteindre un objectif commun : réussir des missions spatiales analogues. Allez voir ce qu’ils font, c’est dingue: https://asclepios.ch .

La peluche issue du mème “This is fine”. ​

Vous connaissez sûrement ce même, quand tout prend feu autour de lui, le chien déclare avec un grand sourire: “This is fine”. Cette peluche peut être vue dans le centre de contrôle de la NASA lors de plusieurs mission, notamment la mission Perseverance.

La boîte de cacahuètes porte-bonheur: “Good Luck Peanuts”

Les cacahuètes porte-bonheur ont fait leur première apparition au Space Flight Operations Facility du Jet Propulsion Laboratory (JPL) de la NASA en 1964, lors de la mission Ranger 7. Le JPL avait connu six échecs avant cette mission, la pression était donc forte pour réussir. Le jour du lancement de Ranger 7, des cacahuètes étaient présentes et le lancement fut un succès. La tradition était née! Ranger 7 a fonctionné sans problème, tout comme ses successeurs, Ranger 8 et 9. Ils ont renvoyé des images et ont aidé à choisir les sites d’atterrissage pour le programme lunaire Apollo. À quelques reprises, les cacahuètes ne sont pas arrivées à temps pour le jour du lancement. Dans un cas, le vaisseau spatial a été perdu peu après le lancement. Dans un autre cas, le lancement a été retardé de 40 jours et n’a eu lieu qu’après la livraison des cacahuètes à l’équipe de la mission.

Photo du comité de l’association Space@yourService​

Notre super comité de 2020-2021 en spacesuit a été immortalisé dans la base lunaire.

Swiss cube​

Swiss cube est un nano satellite scientifique de format CubeSat construit par 200 étudiants de l’École polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL).  Il pèse 820 grammes et a la forme d’un cube de 10 centimètres de côté. SwissCube-1 a été lancé le 23 septembre 2009 par la fusée indienne PSLV depuis le Centre spatial de Satish Dhawan et a été placé sur son orbite à 720 kilomètres d’altitude. La mission de ce satellite est d’observer des phénomènes de luminescence nocturne qui naissent à une centaine de kilomètres d’altitude, désignés sous le terme de lumière du ciel nocturne.

Vue artistique de la Terre et ses nombreux déchets spatiaux.

Au cours des 60 dernières années, de nombreux débris spatiaux ont été accumulés dans l’environnement spatial immédiat de la Terre. Tous ces éléments représentent de dangereux projectiles pour les satellites opérationnels et les astronautes de la station spatiale internationale qui est régulièrement endommagée par des débris spatiaux. C’est pourquoi les acteurs du spatial doivent à l’avenir planifier la fin de vie et la désorbitation des futurs satellites, mais également trouver des moyens pour retirer ceux qui s’y trouvent déjà.

LB ROOM

Choix du placement de la base lunaire

Comme vu dans la cinématique d’intro, notre base lunaire se situe proche de l’équateur de la Lune sur la mer de la Tranquillité. En raison de leur nature basaltique, ces mers sont la principale source de métaux comme le fer et le titane sur la Lune. Un autre avantage est que l’équateur lunaire est beaucoup plus accessible depuis la Terre que dans n’importe quelle autre région de la Lune, les communications avec la Terre sont  simplifiées et la topographie est moins menaçante que dans d’autres régions.

Sabre laser​

Pour le 30ème anniversaire de la sortie des films Star Wars, le sabre laser du personnage Luke Skywalker issu du film  sorti en 1977 a été emballé et envoyé le 23 Octobre 2007 à bord de la navette spatiale Discovery avec la mission STS-120. 

Golf club​

Lors de la mission Apollo 14 en 1971. L’astronaute américain Alan Shepard qui est le cinquième homme à avoir marché sur la Lune eu la brillante idée d’amener avec lui un club de golf spécialement conçu pour être envoyé dans l’espace. Il frappa deux balles sur le sol lunaire.

Marque en croix sur l’appareil photo​

Ces marques en forme de croix sont appelées marques de repérage et sont produites par l’optique de l’appareil photo. Ces marques garantissent que la géométrie exacte de l’image soit préservée malgré les distorsions qui se produisent lors du traitement de l’image, comme la numérisation ou l’impression sur papier.




Remerciements

Nous tenons à remercier nos partenaires qui nous ont soutenus dans cet incroyable projet: